15 fonctionnaires de l’île de Hainan sous « pression » !

Publié le par wangyoann

            Dans l’île de Hainan, et plus précisément dans la ville de Sanya, les événements s’accélèrent dans les accusations contre des fonctionnaires chinois, pas moins de 5 services sont concernés ! D’après les responsables de la province, ces mesures ont été prises pour « relever le niveau de gestion [de la ville], pour élever la conscience [des fonctionnaires] dans la responsabilité qui incombe à leur tache [vous aurez remarqué comme nous, ce sont toujours les autres qui doivent assumer leur responsabilité !!], mieux promouvoir l’image de l’île en tant que destination touristique ». Il est vrai que ces dernières semaines, quelques pépins ont surgi dans les médias chinois qui montraient l’île  sous un jour pas très positif ! On pourrait donc qualifier cette valse de poste, comme un certain « recadrage » !

 

Les goutes d’eau qui firent déborder le vase !

            Elles sont au nombre de quatre : « les dolics empoisonnés », « les bouchons », « le travail des fonctionnaires sans atteindre les objectifs fixés » et enfin « la fraude à l’assurance de sociétés privées » ! La multiplication de ces « affaires » a poussé les plus hautes autorités de la province à réagir.

 

1) Les dolics empoisonnés :

Vous en avez peut-être entendu parler, il s’agit tout simplement de dolics qui ont été « contrôlés positifs » à des substances hautement toxiques tels que l’ « isocarbophos » et le « Methamidophos » (deux pesticides extrêmement dangereux) [nous l’avions évoqué dans un écrit précédent]! Cette « affaire », qui éclata fin février, mit en évidence les quantités astronomiques de pesticides employés sur l’île (la situation est-elle différente sur le continent, sûrement pas !), là comme ailleurs, la culture intensive est de mise ! Retirés précipitamment des étals dans les provinces où ils étaient vendus, quelques semaines plus tard, ils faisaient tranquillement leur retour dans les magasins ! Les dolics en province de l’île de Hainan seraient, maintenant, propres à la consommation !!! Pour le moment, 4 fonctionnaires du département de l’agriculture de la ville de Sanya sont sur des charbons très ardents !

 

2) Les bouchons :

            « Les embouteillages dans le centre-ville, la circulation désordonnée dans la ville, les stationnements illégaux, la mise en service illégale de moto et de tricycle, etc. » sont les principaux problèmes auxquels sont confrontés les services de la police de circulation. Le problème principal étant quand même la circulation illégale de nombreuses motos et de nombreux tricycles particulièrement visibles, ces engins se faufilant presque partout et provoquant également de nombreux accidents ! L’accumulation, et surtout à cause de la non-résolution de ces difficultés, un fonctionnaire de la police de circulation est mis en cause !

 

3) Travail sans atteinte des objectifs fixés :

            Cinq fonctionnaires, ici, sont pointés du doigt, chacun d’eux assumant des responsabilités relativement élevées dans la ville de Sanya. De nombreux petits étals et de « marchands à la sauvette » se sont installés dans les rues de la ville, et à chaque fois, comme il est de coutume en Chine à l’ouverture d’un nouveau magasin, on lance des pétards, par conséquent il y a beaucoup de bruit ! Enfin, la troisième et dernière petite nuisance concerne la propreté des plages à proximité du centre-ville ! En effet, après le Nouvel An chinois, des papiers, des boîtes d’emballage, et autres détritus ornaient les plages de la ville. Bien que les services de nettoyage aient travaillé nuits et jours, ils n’eurent pas assez de temps pour que les plages soient présentables aux touristes, et surtout présentables au secrétaire du parti qui fit à ce moment-là une petite tournée d’inspection !  À cause de ces négligences, 5 fonctionnaires seront bientôt sur le « carreau », car ils n’ont atteint les objectifs de la municipalité en terme de propreté !!

 

4) Fraude à l’assurance :

            Des entreprises d’État auraient mis la clé sous la porte en raison des conditions environnementales dégradées, durant le processus de fermeture, les fonctionnaires responsables de ces fermetures n’auraient pas versé les sommes dues aux personnes licenciées (sommes versées relevant en quelque sorte d’un « solde de tout compte ») ! Trois fonctionnaires font l’objet d’une suspension !

 

            Ajoutons enfin, pour que le compte soit exact, que deux derniers fonctionnaires font également l’objet de poursuites pour des « arnaques » et des quantités de marchandises livrées non conformes aux prix payés par des consommateurs !

            Cette vague de mise à pied est surprenante par son ampleur, opération rarement vue en Chine dans une même municipalité, 15 fonctionnaires de 5 départements (judiciaire, protection de l’environnement, agriculture, police de la circulation et investissement) mis en cause !!

            Ce sont les médias chinois qui mettent la pression sur les dirigeants chinois, lorsque ceux-ci auront acquis un vrai pouvoir de contrôle, il ne fait aucun que les profiteurs se tiendront davantage à carreau ! Mais pour cela, ils doivent continuer à dénoncer ces comportements indignes ; nous ne pouvons que leur dire : « 加油 » !!

 

Source : 搜狐 Souhu

Wangyoann

Commenter cet article