À Shanghai les cours ont repris !

Publié le par wangyoann

Début et fin des vacances :

                En ce lundi 22 février, les élèves shanghaiens ont repris le chemin de l’école (du primaire, du collège et du lycée [il y a encore des cas particuliers d’écoles qui ouvrent de manière « décalée »]), ils entament ainsi le second semestre. Les vacances avaient commencé fin janvier et se sont terminées hier, le 21 février, soit en tout plus de trois semaines de repos (pour les élèves à Shanghai).

                Toutefois, dans les villes où les élèves sont nombreux à venir des campagnes, les vacances, elles, se prolongent jusqu’au 28 février, la reprise des cours est donc prévue le 1er mars.

                Qu’est-ce qui explique ce décalage ?

                Tout simplement, les traditions, les habitudes entre les grandes villes chinoises, telles que Pékin, Shanghai, Nankin, etc., et les villes plus « petites », dont les effectifs d’élèves proviennent davantage des campagnes, sont différentes ; c’est notamment la faute aux fêtes célébrées qui ne sont pas les mêmes !

                À Shanghai, la « tradition » est qu’une fois passé le cinquième jour de la nouvelle année (年初五), les cours reprennent le lundi suivant. Cette année le cinquième jour de l’année fut le jeudi 18 février, les cours devaient donc reprendre ce lundi !

                Par contre, dans les villes plus petites, la « tradition » est différente. Il faut attendre que la fête du quinzième jour de la nouvelle année soit terminée (28 février), pour que les cours reprennent le lundi suivant, cette année ça tombe le 1er mars. Les élèves dans ces villes ont par conséquent, une semaine de vacances supplémentaires !

 

Le cinquième et le quinzième jour de la nouvelle année :

                Ces deux fêtes ne sont pas célébrées dans toute la Chine.

                La « fête » du cinquième jour du Nouvel An est très populaire en Chine. Avant cette date, beaucoup de familles profitent des quelques jours qui précèdent ce moment pour « nettoyer » leur logement, pour chasser en quelque sorte les éléments négatifs : déchets, poussières, etc. Toutefois, leurs modalités peuvent différer d’une région à l’autre, et d’une famille à l’autre. Cette fête est aussi une nouvelle occasion pour faire exploser des pétards (après le Nouvel An), et dans certaines villes ils « pètent » toute la nuit (les pétards) ! Cette fête est aussi surnommée « 迎财 » (Accueil des esprits de la richesse), c’est le moment où on accueille les esprits avec l’espoir de s’enrichir [même si cet espoir est présent toute l’année !]. Le bruit des pétards est assez insupportable pour celles et ceux qui ne sont pas insomniaques !

                La fête du quinzième jour de la nouvelle année est une fête « traditionnelle », encore bien présente dans les campagnes. Cette fête porte le nom de元宵节 (Festival des lanternes) (1). Comme elle est située le quinzième jour après le Nouvel An, les cours se retrouvent ainsi décalés par rapport aux grandes villes.

 

(1) Pour une explication plus complète, voir le lien suivant :

http://www.taoist.org/files/pdf/INT-Lanternes-l%E9gende.pdf

 

Wangyoann.

Commenter cet article