Comment sont traités les « fous » en Chine !

Publié le par wangyoann

Les personnes enfermées sont-elles toutes folles ?

            Les personnes enfermées dans des institutions pour les fous en Chine ne sont pas forcément des personnes qui ont réellement perdu la tête. En effet, dans de nombreuses régions isolées, les connivences politiques et économiques permettent d’enfermer des gens qui dérangent, et cela en toute discrétion, puisque forces de police, membres des tribunaux et personnel politique appartiennent tous à la même clique (celle du parti communiste bien sûr). L’arbitrage des décisions ne pouvant pas être contesté (auprès de qui pourrait-il l’être ?), de très nombreux innocents croupissent dans ces lieux infâmes !

            Les photos ci-dessous ont été prises dans différents asiles de Chine : du district de Pengshan dans la province du Sichuan, dans les provinces de Mongolie intérieure, du Guangxi, du Shanxi, de l’Anhui, etc.

 

Des lieux dignes d’une « bonne » dictature !

            Une chose est sûre, il vaut mieux ne pas avoir affaire à ces institutions. On entend souvent dire que l’état des prisons dans un pays reflète « l’état de civilisation d’un pays » (inutile de vous dire que les reportages sur les prisons chinoises ici en Chine sont quasiment inexistants. Imaginez ainsi les conditions de vie des prisonniers !!), que dire alors de l’état des asiles d’un pays, reflète-t-il l’état psychologique d’une société ?

            La crudité des photos ci-dessous interpelle le lecteur ! Si les Hu Jintao, Wen jiabao, Li Keqiang, Xi Jinping et autres caciques du pouvoir communiste allaient y faire un petit séjour, se rendraient-ils compte de la manière dont les institutions chinoises (prisons et asiles notamment) traitent leurs concitoyens. Des prisons ou des asiles ne peuvent être gérés par des « barbares », or le système communiste écrase toute voix discordante à la sienne. Le système carcéral, un monde souterrain dans une société qui (tente de) gomme(r) tous les « clous » qui dépassent, peut donc tranquillement - entre ses cinq murs, fabriquer son petit monde et se dissimuler à tous les regards (indiscrets ?). Les photos qui arrivent quand même à saisir cet univers sont consternantes. Les réponses des responsables politiques chinois quant aux questions relatives aux personnes ayant des problèmes psychologiques sont regroupées ci-dessous, tout simplement lamentable, et inhumain. Mais est-ce vraiment surprenant de la part d’un régime comme celui de la Chine ?

personnes-folles-Sichuan.gif         Dans le Sichuan

 

personnes-folles2-Mongolie-interieure.gif       En Mongolie intérieure

 

personnes-folles3-Guangxi.gif     Dans la province du Guangxi

 

personnes-folles4-Shanxi.gif    Dans la province du Shanxi

 

personnes-folles5-Anhui.gif     Dans la province de l'Anhui

 

personnes-folles6-Xi-an.gifProvince du Shanxi

 

personnes-folles7-Qingdao.gifProvince du Shandong

 

personnes-folles8-Jiangxi-Jiulong.gif  Province du Jiangxi

 

personnes-folles9-Yunnan.gif  Province du Yunnan

 


Source : 凤凰网 (dossier dont le titre est : Thérapie locale des fous !)

Wangyoann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article