« Démocratie dans le parti » contre « démocratie populaire » ?

Publié le par wangyoann

     L’excellent article de Guo Tiechen, sur le mélange de ces expressions dans le vocabulaire des dirigeants chinois (« Démocratie dans le parti » et « démocratie populaire »), permet de nous mieux  faire comprendre comment les cadres chinois utilisent volontairement ces deux expressions pour faire croire à la population chinoise qu’il existe une certaine forme de « démocratie » en Chine !!  

     Mais que cachent en réalité ces 2 expressions ? La première expression désigne « les relations entre les membres du parti et les tendances au sein du parti [ou clan] » ; c'est-à-dire des membres du parti peuvent se « rassembler » dans des groupes auxquels ses membres partagent des idées plus ou moins similaires, et qui souvent se rassemblent autour d’un personnage influent ou charismatique. Toutefois, le programme du parti prime sur tout le reste: « le Parti Communiste Chinois a pour guide le marxisme-léninisme, la pensée Mao Zedong [oui, oui cette pensée est encore inscrite dans le programme du parti !!], les théories de Deng Xiaoping et les 3 pensées les plus importantes des 3 représentations », (et oui, on n’oublie pas que la Chine est une dictature !). Donc, cette expression désignerait une relative tolérance envers la formation de ces tendances diverses dans le parti ! Emploi extrêmement exagéré, en définitive, du terme « démocratie » !

     La deuxième expression : « démocratie populaire », se rapproche davantage de la démocratie que l’on trouve dans les pays occidentaux, abolition du pouvoir arbitraire des forces gouvernementales (polices et autres), existence d’un espace libre, non intervention dans les affaires privées, respect des procédures judiciaires et en particulier respect des droits de la défense, respect des lois, application de la loi pour tous… Autant de principes qui nous semblent « naturels », tellement ceux-ci sont ancrés dans nos sociétés démocratiques occidentales. Mais qu’en est-il en Chine ? On peut répondre que si un journaliste chinois met en opposition ces deux termes employés fréquemment par les dirigeants de son pays, avec d’un côté des régimes occidentaux réellement démocratiques renvoyant à l’expression « démocratie populaire » ; de l’autre côté, on a le régime chinois « démocratie au sein du parti », qui n’est en fait qu’un prête-nom pour tenter de montrer  à sa population [propagande qui en effet fonctionne plutôt bien] que le régime politique chinois n’est pas parfait, mais qu’il n’a rien a envié aux pays démocratiques occidentaux concernant la démocratie, puisque le gouvernement l’applique lui-même !! C’est donc bien le chien qui se mord la queue !

     Les Chinois aussi ont du lire Emile Coué, la fameuse méthode dite « méthode Coué », puisqu’ils appliquent à la perfection cette méthode, il n’est qu’à écouter les informations chinoises, à écouter les discours des dirigeants chinois, à lire les statistiques officielles chinoises, etc., et enfin il suffit de lire les articles concernant ce nouveau « crédo » sur la démocratie, pas de doute que dans quelques années, les chinois croiront vivre dans un pays de rêve : la République Utopia de Chine ?

 

Source : 凤凰周刊, décembre 2009.

 

Wangyoann

Commenter cet article