Google : le nouveau « chevalier blanc » ?

Publié le par wangyoann

                Nous ne pouvons pas passer à côté de cette information matinale qui est la modification du nom du moteur de recherche de Google : www.google.com.cn qui est devenu cette nuit en Chine www.google.com.hk !!!

                Décision courageuse qui va sans aucun doute relever encore un peu plus l’image d’une entreprise qui veut s’opposer à un gouvernement dictatorial, où il est obligatoire de taire toutes informations dérangeantes pour le pouvoir communiste !! Le gain d’image positive en occident sera indéniable, mais la question que nous nous posons est : est-ce que cette « redirection » vers les serveurs de Google à Hong Kong aura une influence sur la recherche d’informations sensibles en Chine continentale ? La réponse est très clairement : NON !!

                Les accès aux sites de réseaux sociaux et de vidéos en ligne basés à l’étranger restent pour la plupart d’entre eux totalement bloqués : YouTube, dailymotion, etc. Sans parler des sites critiques du gouvernement chinois (ou non, comme le site français : « la vie des idées.fr »), et bien entendu la plupart des sites taiwanais et de la presse de Hong Kong !!

                Donc, qu’est-ce qui va changer dans cette « émigration » à Hong Kong ? Pas grand-chose, car la grande muraille de l’internet chinois veille au grain, les requêtes sur le territoire de la République Populaire sont toujours sévèrement filtrées ! Ainsi, aucun véritable changement n’est à prévoir pour les internautes chinois et étrangers installés en Chine !!

                La réaction du gouvernement chinois est des plus simple : imbécile, démagogique et le reflet d’une incompétence des hauts dirigeants qui vire à la farce !! Prenons cet exemple, tout le temps marteler par les hauts dirigeants chinois, pour illustrer cela : « 我们坚决反对将商业问题政治 », nous maintenons fermement notre opposition à politiser les questions commerciales ; ils prennent vraiment les gens pour des idiots; qui se souvient de la rencontre du président français avec le dalaï-lama en 2008, et le boycott des produits français devant les magasins Carrefour qui suivit cette rencontre ? Même tentative avec la rencontre entre le président américain et le dalaï-lama il y quelque semaines, mais le rapport de force n’était pas le même dans ce cas-là ! Ce sont donc ces mêmes dirigeants chinois qui demandent aux autres de ne pas faire ce qu’ils font eux-mêmes, bravo messieurs les ploutocrates !!

                Finalement, est-ce que cette décision du moteur de recherches américain permettra une avancée dans la libéralisation de la recherche sur internet en Chine ? Rien n’est moins sûr, malheureusement !!

 

Source : Xinhuanet 新华网  et Souhu 搜狐

Wangyoann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Woods 23/03/2010 08:22


Il y a deux points de vue. Autant ce retrait est audacieux, autant la Chine a des lois et meme si elles sont stupides ou vont a l'encontre du respect des libertés elles doivent etre respectées par
quiconque veut y faire du business...
Si Google veut arreter de censurer ses recherches pour quelques raisons que ce soit, c'est leur probleme des dirigeants et ils doivent en assumer les consequences (bloquage, manque a gagner,
pressions sur ses centre R&D chinois,...). Ca semble etre leur choix, on peut critiquer leur decision, mais je doute qu'ils se plaignent par la suite du retour de flamme.
-- Woods


wangyoann 23/03/2010 08:56



Vous avez tout à fait raison, la Chine est un État souverain, elle applique donc les lois établies par ??? la fameuse clique du Parti !! Il existe de très nombreuses lois en Chine, mais elles
sont très souvent appliquées selon le bon vouloir des hauts dirigeants communistes. Donc oui, il y a des lois en Chine, mais le gouvernement chinois est le premier à ne pas les appliquer, on
trouve par exemple dans la constitution chinoise, ceci [article 2 de la constitution]: "中华人民共和国的一切权力属于人民" (tous les pouvoirs de la République
Populaire de Chine sont entre les mains du peuple), cette déclaration nous fait tous sourire!!
En Chine, la constitution et les lois sont faites pour ne pas être respectées !! Ou alors, elles le sont au gré des désidératas des hauts dirigeants ! (un seul exemple : les jugements
de fonctionnaires corrompus sont toujours réalisés à huis clos ! Tout simplement parce que si les procès étaient publics, c’est tout le système communiste qui s’effondrerait, tellement la
corruption a envahi toutes les sphères du pouvoir !)



Mais quand Google s'est implanté en Chine, l’entreprise connaissait très certainement tout cela (sinon ce serait vraiment de l'incompétence des dirigeants de Google !), alors aujourd’hui elle
veut faire fi des lois chinoises appliquées par des hauts dirigeants incompétents et corrompus !! On peut dire qu’ils font preuve de courage, ou alors qu’ils peuvent ne peuvent s’en prendre
qu’à eux-mêmes, car la dictature communiste est la même (ou presque) entre le moment où ils se sont implantés en Chine et aujourd’hui !!


 


Donc entre deux entités qui ne respectent la loi que quand ça leur chante, les dirigeants communistes sont en position de force, car ils sont malheureusement encore aux manettes de la
Chine !


 


Wangyoann