L’homme le plus riche de la province du Shanxi s’est « fait la malle »

Publié le par wangyoann

            Zhang Xinming de son petit nom, 47 ans, était l’une des plus grandes fortunes de la province du Shanxi (山西), jusqu’à la découverte de sa fuite le 23 octobre dernier ! Il aurait profité de l’aide de plusieurs de ses proches pour pouvoir s’enfuir à l’étranger (bien entendu).

            À la tête d’une fortune estimée à plus de 3 milliards de yuan (environ 320 millions d'euros), il menait une vie d’un train « d’enfer » : voitures de luxe, mariages somptueux, parieur « fou », il avait une seconde « femme » (et combien de maîtresses ?)... ; tous les ingrédients en effet pour faire de la vie de monsieur Zhang une vie trépidante ! Outre qu’il fut un entrepreneur (un voleur ?) connu de la province, il a assumé la fonction de représentant de la province du Shanxi (山西) lors du 10e Congrès national populaire, il avait été présenté à ce moment-là comme un entrepreneur « d’excellence » (hum, hum).

            Ce qui devait arriver arriva donc, sa fortune acquise tout à fait illégalement (mais combien sont-ils dans ce cas en Chine ?), c’est l’année dernière que se joua le destin de notre bon monsieur. La province du Shanxi décida en 2009 de réorganiser le secteur des mines de charbon. D’autres « voleurs », dans le même cas que Zhang Xinming, ont négocié avec les autorités provinciales et avec les entreprises d’État du secteur, rien n’y a fait (les hongbao ne devaient certainement pas être suffisants pour engraisser les fonctionnaires ploutocrates locaux), les « négociations » ont par conséquent échoué.

            L’une des figures principales de la corruption locale, 9e fortune de la province tout de même, devait se sentir menacer et il a du prévoir et surtout organiser sa fuite depuis de longs mois. Nous pourrions nous demander : pourquoi monsieur Zhang s’est-il fait pincer, et pourquoi pas la famille Tao Junliang (2e fortune de la province avec 9 milliards de yuan, environ 960 millions d'euros), ou Xing Libin (3e fortune de la province avec 5,5 milliards, environ 585 millions d'euros), et nous pourrions continuer longtemps, car la liste est longue de ses fortunes acquises grâce à l’or noir de la province : le charbon ? La réponse à la question précédente est : mystère ; mais il ne fait pas de doute que d’autres têtes devraient tomber, sauf si les chèques sont suffisamment conséquents pour empêcher toutes actions contre les fortunés de la province. Car les relations entre les entrepreneurs et les politiques sont « comme cul et chemise » !!

Shanxi.gif      Notre voleur en chair et en os. Source: 凤凰网


Sources :

1)   -   classement des plus grandes fortunes de Chine : 胡润百富榜 (Équivalent de Forbes pour la Chine) 

2)      -  凤凰网

Commenter cet article