La mortalité des enfants montre des inégalités criantes entre la ville et la campagne chinoise !

Publié le par wangyoann

                Dans notre précédent texte, nous nous faisions l’écho d’une ampleur sans précédent des cas de personnes atteintes par le diabète en Chine ; des chiffres, toutefois, à prendre avec des pincettes, étant donné que la Chine est un pays immense, les faibles moyens dont disposent les autorités locales pour recenser précisément les malades ne permettent pas d’obtenir, par conséquent, des chiffres d’une très grande précision ; tout au plus une idée de l’étendue de cette maladie !

 

                Il en va de même concernant les dernières recherches menées par des chercheurs chinois sur la mort prématurée d’enfants de moins de 5 ans - enquête portant sur des enfants qui habitaient en ville et à la campagne, les résultats sont saisissants : « les enfants de moins de 5 ans ont 3 à 5 fois plus de risques de mourir prématurément à la campagne » ! Ce qui montre très clairement un déséquilibre profond dans les mesures et dans les moyens de protection de santé et d’hygiène entre les villes et la campagne chinoise.

 

                Les chercheurs, auteurs de cette étude, ont publié leurs résultats le 27 mars de cette année dans la revue « 柳叶刀 » (liŭyèdāo : The Lancet) (1). Leur enquête a été menée entre 1990 et 2008, il en ressort que les politiques de santé menées par le gouvernement chinois sont globalement positives. En effet, on constate que durant cette période la mortalité infantile a fortement diminué passant de 64,6 nourrissons morts pour 1000 naissances en 1990, à 18,5 nourrissons en 2008; une baisse significative de près de 71 % !! On ne peut que féliciter sur ce point les autorités chinoises, car, pris globalement, les résultats sont effectivement très convaincants. Mais à y regarder de plus près, on constate un écart important entre les villes et les campagnes chinoises qui est toujours aussi manifeste en défaveur, comme bien souvent, des campagnes.

 

 

(1) Accessible à l’adresse suivante directement sur le site en anglais de la revue Britannique « The Lancet » : http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2810%2960060-8/fulltext

 

 

Source : 凤凰周刊

 

Wangyoann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article