Le grand "buzz" du mois en Chine : comment accéder à des sites pornos!!

Publié le par wangyoann

     Depuis plusieurs semaines, les autorités chinoises font la chasse "aux sites internet délivrant des contenus pornographiques" sur téléphone portable. En réalité sur l'internet "normal", c'est-à-dire accessible depuis son foyer via une connexion classique en  ADSL, tous les contenus pornographiques ont déjà presque été complètement chassés de la toile chinoise, inutile d'expliquer les méthodes employées: flicage général de l'internet par une armée de policiers aux ordres du pouvoir chinois, et prêt à tout moment à "débrancher" ou "éliminer" tel commentaire, ou tel contenu dérangeant. Donc sur l'internet chinois il vaut mieux se tenir à carreau (même s'il existe des failles ici ou là, en tout cas pour un internaute chinois ordinaire peu au fait de la technologie, se tenir à distance de propos critiques envers le gouvernement reste la meilleure attitude à avoir pour se préserver de tout ennui!!).

     Mais alors, si l'internet chinois est si verrouillé, comment se fait-il qu'il soit encore possible d'accéder à des contenus pornographiques depuis son téléphone portable? Vous êtes perspicace, car il s'agit d'une question très intéressante, comment peut-on s'affranchir des barrières de la censure (chinoise) sur téléphone mobile alors qu'il est impossible (ou presque pour un novice) de le faire sur l'internet traditionnel (depuis un ordinateur).

     C'est pourquoi, il est tout à fait surprenant que toutes les chaines d'information passent des reportages en boucle sur la manière dont on peut aller si facilement, en passant par son téléphone, sur un site pornographique!! La réponse pourtant est extrêmement simple: ce type de « business » engendre beaucoup d'argent : publicité et surtout par la facturation à chaque téléchargement (car, bien entendu, ce « service » n’est pas fourni gratuitement)! Mais alors, nouvelle question: "Comment ces sites ont-ils pu fonctionner en toute impunité pendant aussi longtemps"? Nous nous posons la même question et nous sommes arrivés à cette conclusion: corruption, malversation et compagnie (vous le savez bien, le sport national en Chine)! Par conséquent, ces sites ont nécessairement eu l'appui de gens haut placé qui leur garantissaient la protection nécessaire pour continuer à gagner de l'argent. Jusqu'à quel niveau cela devrait-il mener les enquêteurs? Difficile d'en avoir une idée, puisqu'ici en Chine, ce type d'information est "confidentielle" ; enfin bon, confidentiel (quand cela les arrange !!), jusqu'à ce qu'ils [les gros de bonnet/benêt de Pékin] souhaitent se débarrasser d'un "gêneur", et là toutes les informations, vraies ou fausses, sont envoyées à la presse pour « exécuter » le « condamné ».

Suite dans les prochains numéros, si suite il y a !

 

Wangyoann

Commenter cet article