Les corrompus de la semaine :

Publié le par wangyoann

                Cette semaine encore, nous avons eu droit à la mise à pied de plusieurs personnages politiques de premier plan en Chine. Tout d'abord, le PDG adjoint de la deuxième plus grande entreprise de production de charbon en Chine, Zhang Yushan, est actuellement sous les verrous, il est accusé de corruption, mais il est surtout accusé d’avoir joué de très grosses sommes d’argent dans les casinos de Macao !

                Le deuxième corrompu de la semaine est le secrétaire du parti de la ville de Zengcheng dans le Guandong. Il est accusé d’avoir détourné pas moins d’un million de yuan, soit environ 100 000 euros, et les raisons invoquées pour justifier sa conduite (toujours spirituelle en pareil cas !) a été la suivante : « 被情妇勒索巨额款项 », ce qui signifie : « ces grosses sommes d’argent m’ont été extorquées par [ma (mes)] maîtresses » !! On apprend ainsi, premièrement, qu’il avait au moins une maîtresse, et deuxièmement, qu’il extorquait bien de l’argent pour le donner à sa maîtresse ; résultat : en voulant se défendre, il ajoute un délit supplémentaire en sa défaveur !!

                Le troisième (et dernier que nous relayons) corrompu de la semaine est l’ancien président adjoint de l’Assemblée consultative politique de la province du Henan, Sun Shanwu. Il aurait détourné la somme d’environ un million de yuan (environ 100 000 euros).

                Nous arrêtons là le « catalogue » des fonctionnaires chinois « pourris » de cette semaine, car vous pourriez vous imaginer qu’en Chine « tout est pourri », mais n’est-ce pas déjà le cas ? L’expression « tous pourris » (fonctionnaires-cadres chinois) semble quand même un peu forte, l’expression « presque tous pourris » (des fonctionnaires-cadres chinois) nous semble, quant à elle, nettement plus juste !!!

               

Source : 新世纪周刊, début février 2010.

Wangyoann.

 

Commenter cet article