Les dizaines de milliards des moines chinois, simplement écœurant(2/4)

Publié le par wangyoann

Exemple 1 : le temple de Shaolin

            Sans doute l’un des temples les plus connus à la fois en Chine et à l’étranger. Lieu célèbre pour être l’un des hauts lieux du Kung-fu, les moines du temple de Shaolin ont déjà quelques années de curieuses pratiques derrière eux qui rapportent tellement d’argent à la région et aux moines eux-mêmes que des tensions très fortes éclatent régulièrement entre les autorités locales (police et armée, c'est l'« originalité » d'une dictature, puisque les militaires ont eux aussi leur quote-part dans la corruption locale) et les autorités du temple. Pourquoi à votre avis ? Pour les centaines de millions de yuan (et peut-être même davantage) que rapportent chaque année toutes les activités du temple : billets d’entrée, gestion des écoles de Kung-fu, manifestations/exhibitions à l’étranger, dons au temple, ventes d’objets…

            Par ailleurs, le big boss du temple, Shi Yongxin (释永信), s’y connaît en business, car non content d’être le représentant en chef de la trentième génération de supérieur du temple, c’est le premier big boss à avoir obtenu, tenez-vous bien, un MBA (ça fait sourire, non ? comment l’a-t-il obtenu, les voix de Bouddha sont elles aussi impénétrables !) !! D’ailleurs sur la photo ci-dessous, il est présenté comme le C.E.O. (c'est-à-dire le PDG) du temple (nous vous passons toutes les fonctions interminables qu’il a à droite et à gauche dans des associations bouddhiques, ou comme représentant du parti) :

shaolin.gif

          Source: Google images


            Selon des statistiques très très partielles, les revenus du temple de Shaolin peuvent être découpés de la sorte : billets d’entrée 100 yuan, dont 30 yuan arrivent directement dans les caisses du temple, chaque année ce sont plus de 2 millions de visiteurs qui visitent le Disney des arts martiaux, le compte des revenus liés aux billets d'entrée est rapide... ; les nombreuses écoles qui dépendent directement du temple, pas de moins de 58 dans la ville de Dengfeng (登封) au pied des montagnes où se situe le temple (sachant que chaque école a plusieurs milliers d’élèves, que chaque élève paie au moins 3000 yuan par an !), à ces nombreuses écoles il faut rajouter les innombrables structures disséminées dans une centaine de régions et de pays, lesquelles structures se retrouvent sous la houlette des moines Shaolin, ce sont à nouveau des centaines de millions de yuan qui se jettent dans les bras des moines ; la vente de nombreux produits estampillés « Shaolin » ; les exhibitions à l’étranger…... : nous arrivons à des revenus annuels qui dépassent plusieurs centaines de millions de yuan (voire un à deux milliards de yuan, soit de 50 à 100-200 millions d’euros de chiffres d’affaires par an, soit autant d'argent ou presque de « bénéfices »), comme les temples ne paient pas d’impôts, c’est de l’argent presque net ! De ces calculs très superficiels, ne sont pas comptabilisé ni les dons, en monnaie sonnante et trébuchante, gigantesques qui doivent affluer dans le temple, ni les offrandes matérielles que reçoivent les moines, à l’instar de la nouvelle voiture qu’à reçu le big boss du temple en 2009, voir photo ci-dessous :

shaolin-voiture-du-CEO-2009-offert-par-ville-de-Dengfeng.gif

 

shaolin-voiture-du-chef.gif     Sources: Google Images


            En définitive, les revenus du temple de Shaolin pourraient s'élever à plusieurs centaines de millions d’euros par an !! Sachant que ce manège dure depuis des années, vous imaginez bien que les caisses des moines de Shaolin sont extrêmement bien fournies, et donc la question suivante qui nous vient immédiatement à l’esprit est : mais que font-ils de tout cet argent ? Car sur une dizaine d’années, cela fait un pactole de plusieurs milliards d’euros pour les seuls moines de Shaolin !!

 

Wangyoann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article