Les endroits les plus pollués de Chine !

Publié le par wangyoann

                Nous avons répertorié quatre endroits extrêmement pollués en Chine. Nous devons commencer par expliquer que l’un des endroits les plus pollués de Chine se trouve en Mongolie intérieure. Cet endroit est la ville de Wuhai (乌海, ville située à plus de 150 kilomètres au nord de la ville de Yinchuan, et à près de 1000 kilomètres à l’ouest de Pékin). Dans un cercle de 50 kilomètres autour de la ville, pas moins de 7 très grandes entreprises industrielles y sont implantées ! Elles y produisent du fer, du coke, des produits chimiques, etc.  Toutes ces entreprises sont extrêmement polluantes, de plus, elles sont souvent anciennes et leurs équipements sont très vétustes, accentuant d’autant les rejets de produits polluants dans l’atmosphère, dans les cours d’eau… Ce « tableau » négatif de ces entreprises présentait la situation de la ville de Wuhai en 2005 ; y a-t-il eu des améliorations notables une fois que les photos illustrant les propos alarmants du journaliste chinois, auteur de ce reportage, ont été divulguées ?

                Il semblerait que quelques efforts aient été faits, mais les mauvaises habitudes prises pendant des années sont difficiles à abandonner complètement. Jusqu’en 2005, de hautes cheminées culminaient dans le ciel et recrachaient une fumée jaunâtre obscurcissant le ciel bleu ; en 2010, les cheminées crachent toujours de la fumée jaunâtre. En 2005, impossible de se promener dans les environs de la ville de Wuhai sans un masque, tant l’air était saturé par la pollution environnante ! Les pelouses étaient devenues des dépotoirs. L’eau, si l’on pouvait encore l’appeler ainsi, regorgeant de produits toxiques s’écoulait dans les rivières à proximité. Ce paysage d’une nature maltraitée est à peu près identique en 2010. La différence majeure est qu’en 2005, le déversement des eaux polluées dans les rivières se faisait en plein jour ; en 2010, les entreprises les déversent en pleine nuit !! Les grands complexes industriels chinois anciens ne sont pas équipés pour retraiter les eaux polluées, heureusement, les nouveaux complexes ont commencé à s’équiper de centrales d’eau d’épuration, mais une fois encore, elles sont inadaptées au traitement des eaux de ces entreprises, puisque de très nombreux produits toxiques ne sont pas « éliminés », faute d’une technologie adéquate, et rejeter dans les rivières ! Il faut rappeler que les rivières et les fleuves chinois font partis des lieux les pollués de Chine !

De 2005 à 2010, les autorités centrales du parti ont pris conscience du problème, et les départements de protection de l’environnement locaux tentent de contrôler les rejets dans la nature de ces sociétés polluantes ; mais comment peuvent-ils lutter contre des groupes industriels qui emploient des gens spécialement pour vérifier que des personnes ne rôdent pas autour de leurs installations [photographes, journalistes ou gardes du département de protection de l’environnement] et ne se « mêlent » de leurs affaires ? Avec les pauvres moyens qu’ont les gardes de la protection de l’environnement, le rapport de force (et financier) est nettement en leur défaveur !

La pollution en Chine est déjà une question problématique pour les habitants de nombreuses régions, demain elle sera le défi majeur des autorités chinoises, car les terres, les fleuves et l’atmosphère sont déjà pollués ! Que penseront les générations futures de cette génération qui aura sacrifié la nature pour un unique but : amasser un maximum de pognon !!

Source : 凤凰周刊

Wangyoann

Commenter cet article