Massacres en série dans les écoles chinoises !! (2/2)

Publié le par wangyoann

La multiplication de ces actes de violence dans ou aux abords d’établissements scolaires à « exciter » les médias et les politiques chinois depuis près de deux semaines ; plusieurs réunions au plus haut sommet de l’État se sont déroulées ces jours-ci pour tenter d’apporter des réponses à ces actes d’une rare violence. Pour le moment, chaque province, chaque ville, et surtout chaque école met en place des initiatives de manière isolée : les unes augmentant le personnel de sécurité à l’entrée de leur établissement, d’autres encore ont augmenté leur personnel de sécurité et ils les ont équipés de gaz lacrymogène, d’autres ont fait appel à un policier, d’autres encore ont sécurisé les alentours des écoles en interdisant le stationnement des véhicules…


Ce qui est frappant, c’est de voir les responsables politiques chinois complètement débordés par la situation, aucune mesure concertée n’a été prise, de simples réunions ont été organisées, et puis, rien, nada, le vide complet !!!


On trouve un peu partout sur le net chinois cette question d’internautes : « 这个社会究竟怎么 », qu’est-ce qu’elle a au juste cette société ?


Nous pouvons tenter d’apporter plusieurs réponses à cette question qui semble quelque peu complexe, mais oh combien fondamental pour une société qui vit des transformations extrêmement rapides. Tout d’abord, la société chinoise est une société exceptionnellement inégalitaire. Sans appui et sans argent, la vie est un véritable cauchemar. Les opportunités pour trouver un bon travail sont presque systématiquement inaccessibles, car captées par les « privilégiés ». L’achat d’un appartement, sans argent, le Chinois moyen peut toujours « courir » ! Les soins, les consultations, qui coûtent plusieurs centaines de yuan à chacune d'elle, lorsqu’on a un salaire mensuel de 1500 yuan, on comprend qu’il est très difficile de se faire soigner correctement (sans parler du coût des soins dans des hôpitaux dignes de ce nom) ; de plus, en Chine, si vous ne payez en avance (l’organisation des hôpitaux est en cela relativement amusante, car la première chose à faire en entrant dans un hôpital en Chine est de passer à la caisse, des bureaux sont d’ailleurs spécialement aménagés pour collecter en espèces sonnantes et trébuchantes l'argent des patients) vous ne serez jamais pris en charge ! Nous n’abordons même pas le système scolaire où les frais explosent d’année en année, où la encore, si le Chinois moyen souhaite envoyer son enfant dans une bonne école, il devra non plus se saigner, mais tout simplement se « démembrer » !!


N’y a-t-il pas donc dans la situation de ce Chinois moyen des éléments qui le poussent à « perdre la tête » ? Car bon nombre de ces « tueurs » d'enfants sont des gens ayant eu un certain niveau social, certains étaient en effet, avant leur acte de folie, médecins. C’est d’ailleurs un point qui effraie de nombreuses personnes ! Et nos corrompus dans tout ça ? Eux n’ont pas besoin de se préoccuper des problèmes « simples » de la « populace », non, leurs soucis sont d’un autre ordre (même si leurs préoccupations rejoignent bien souvent celles du quidam), comment monnayer leur influence, comment ramasser un maximum de sous !


 

Sources : Souhu 搜狐 et Sogou 搜狗


Wangyoann

Commenter cet article