Nombre de condamnation et d’exécution à mort d’étrangers en Chine = mystère !! (1/2)

Publié le par wangyoann

          

                Depuis quelques années, les condamnations à mort de personnes de nationalité étrangère sembleraient augmenter en Chine ! Nous nous souvenons tous (ou presque) de l’exécution de ce Britannique de 53 ans, Akmal Shaikh, exécuté au Xinjiang fin décembre 2009. La dernière condamnation à mort d’un étranger a été prononcée (d’après le peu d’information accessible sur le sujet délivré par les autorités chinoises) le 17 janvier de cette année par le tribunal de Changsha (dans la province du Hunan) qui a simplement dévoilé qu’un citoyen étranger avait été condamné à mort ce jour-là, sans précisée, ni le nom ni la nationalité de cette personne (il semblerait toutefois que ce soit un Birman) !

 

                Les condamnations à mort d’étranger connaissent une certaine accélération depuis le début des années 2000. Cela peut s’expliquer tout simplement par la multiplication du nombre d’étrangers qui voyagent en Chine, l’augmentation des communications entre la Chine et les pays extérieurs facilite de toute évidence la constitution (ou le développement) de tous les trafics. C’est justement l’un d’entre eux qui vaut à ces étrangers d’être condamnés à mort : le trafic de drogue.

 

 

Quelques cas d’exécution connus :


En mars 2003, c’est une Birmane qui est condamnée à mort par le tribunal de la ville de Suining (dans la province du Sichuan) ; en mai 2004, c’est à nouveau un ressortissant birman qui est condamné à mort ; en avril 2006, c’est un Laotien qui est condamné ; en octobre 2007, c’est au tour d’un Japonais de se voir infliger une peine similaire. D’autres étrangers ont été condamnés à mort depuis dix ans, mais faute de communication des autorités chinoises, il est impossible de connaître le nombre exact de condamnation et d’exécution de ces condamnés étrangers !

 

Un magistrat de la Cour populaire suprême (plus haute instance judiciaire en Chine) le déclare sans détour :

« 我们内部也不清楚有多少外籍度贼被判死刑,我只能说这两年外籍人士涉毒案件正逐年增加 », nous-mêmes au sein de [la Cour populaire suprême] ne savons pas exactement combien de personnes de nationalité étrangère sont condamnées à mort, je peux seulement dire que ces deux dernières années, les étrangers impliqués dans des affaires de drogue augmentent d’année en année.

Il ajoute un peu plus loin : «  任何死刑的数据都是保密的 », toute information relative à la peine de mort est un secret [un secret d’État, qui s’il est divulgué peut entraîner pour son auteur une condamnation à la peine capitale !]. Par conséquent, très peu d’informations sur le nombre et sur la nationalité des étrangers condamnés à mort filtrent des bureaux officiels chinois.

 

Des chiffres sont toutefois publiés par exemple par le ministère des affaires étrangères birman, il y aurait aujourd’hui - d’après ce ministère - 66 Birmans condamnés à mort en Chine, dont 57 auraient vu l’exécution de leur peine repoussée de quelques mois. Par ailleurs, des estimations circulent également sur le nombre d’étrangers condamnés pour trafic de drogue en Chine : 4000 personnes de 72 nationalités différentes ! Rappelons enfin que toute personne contrôlée en possession de 50 grammes (ou plus) de drogue encoure la peine maximale en Chine, c'est-à-dire la peine de mort !

 

Les arrestations d’étrangers en possession de drogue augmentant, de même que les quantités saisies, les autorités chinoises ne peuvent pas exécuter tous les étrangers en possession de plus de 50 grammes de drogue! En effet, plus de 85 % des procès intentés contre des étrangers en Chine portent sur du trafic de drogue (selon les quelques statistiques disponibles, les étrangers arrêtés transportaient en moyenne plus de 500 grammes de drogue) ! Si la loi était appliquée à la lettre, les médias chinois et étrangers qualifieraient la justice chinoise (et par conséquent les politiques chinois, car ce sont eux qui en dernier ressort « jugent » les affaires de ce genre) de justice aveugle et surtout de justice dite de « tranche-tête » (n'est-ce pas déjà le cas pour de nombreux Chinois ?)!

 

Wangyoann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article