Province du Shanxi (陕西), nouvel eldorado des pourris en Chine ?

Publié le par wangyoann

            Dans la ville de Yulin (榆林, province du Shanxi 陕西), la valeur du sous-sol que renfermerait la ville (et sa région) atteindrait le chiffre astronomique de 4 600 milliards de yuan (soit plus de 490 milliards d’euros !) ! 我的天呢 (mon dieu), comme dirait les Chinois.

            La ville et la région montrent le paradoxe suivant : pauvreté en surface, extrêmement richesse en sous-sol ! En effet, cette région pauvre située au sud-ouest de la capitale n’a pas bénéficié du boom économique des provinces de la côte maritime. Le développement économique de ces provinces pauvres de manière générale ne peut se faire que par les ressources premières que renferment leurs sols, bien entendu, cela ne peut concerner que les provinces possédant des matières premières, comme le Shanxi. La ressource première de la région : le charbon,

            La ville de Yulin et ses alentours, c'est-à-dire plus de 43 000 km², renfermeraient « huit grands genres de minerai » d’une valeur totale déjà indiquée ci-dessus, valeur calculée aujourd’hui, mais avec la raréfaction de certains minerais, dans quelques années ce formidable « trésor » vaudra certainement davantage. Toutes sortes de matières premières ont été découvertes : charbon (280 milliards de tonnes, merci la pollution), pétrole (1 milliard de tonnes), gaz naturel (6 000 milliards de mètres cubes)… En effet, ceux qui vont pouvoir exploiter ce formidable gisement de pognons pourront s’en mettre plein les poches ; les autorités locales doivent déjà avoir précommandé des slips en or, car eux aussi seront de la partie dans le partage de cet immense gâteau (qui délivre les autorisations d’exploitation à votre avis, et toute cette procédure d’octroi se déroule bien sûr en toute transparence !). BM, Audi, Merco, LV, Chanel et compagnie ont intérêt à investir les lieux dès aujourd’hui, ils pourront ainsi vendre leurs camelotes aux pourris de la région, et il n’en manquera pas dans les années à venir !

            En attendant de profiter de tous ces milliards, certains patrons de mines de charbon de la région ont déjà fait leurs emplettes : voitures des plus luxueuses, achats non pas de simples appartements, mais d’immeubles entiers, colliers en or…, dans le genre bling-bling, on peut difficilement faire mieux ; inutile d’expliquer où vont atterrir ces prochains milliards, en tout cas peu de miettes retomberont dans les poches des travailleurs !

 

Source : 凤凰网

Wangyoann

Commenter cet article