Scandales sanitaires en forte hausse en Chine !!! (2/2)

Publié le par wangyoann

Contaminations au plomb !

                Cette information provient du quotidien cantonais « Nanfang dushibao » (南方都市报), qui révèle (même si cette affaire date de 2009, et qu’une enquête des autorités chinoises est toujours en cours) cette contamination incroyable au plomb dans la ville de Chenzhou, dans la province du Hunan. Sur les 23 000 jeunes enfants que compte la ville, 54 % d’entre eux ont un taux de plomb dans le sang supérieur aux normes chinoises !! Aucune information plus précise n’a été fournie par les autorités locales depuis plusieurs mois. Toutefois, elles ont admis que des dizaines, voire plusieurs centaines d’enfants avaient été empoisonnés par du plomb ! Les autorités locales emploient tous les moyens pour « éliminer » toutes fuites d’informations sur le sujet ! Plusieurs personnes sont emprisonnées depuis le mois de juillet de l’année dernière (et n’ont toujours pas été libérées jusqu’à aujourd’hui) pour bloquer toutes fuites d’informations !!! Aucune réponse et aucune solution n’ont été présentées aux personnes contaminées ! Des enquêteurs du bureau de protection de l’environnement ont été envoyés sur place pour contrôler et vérifier les sources de pollution, puis éventuellement obliger la fermeture des usines les plus polluantes ; les victimes dans cette histoire ? Comme bien souvent en Chine, elles ne peuvent pas vraiment compter sur une aide de l’État !

                Une question très simple est posée par le journal : « et si cette affaire n’avait pas fait de bruit ? » (en gros, si le grand quotidien cantonais n'avait pas révélé cette histoire), que seraient devenues les populations de la région ?

                Ce sont les habitants de la ville qui ont découvert l’ampleur de la contamination ! Au début, ils en informèrent les autorités locales et demandèrent des indemnités aux entreprises polluantes responsables. Les autorités leur répondirent (comme elles le font dans la plupart des cas) par la violence et enfermèrent les « meneurs » de la « contestation » ! Les habitants prirent conscience, peu de temps après, que les hôpitaux de la région ne leur fourniraient aucune aide pour prouver que leur maladie a un lien direct avec les rejets toxiques des entreprises polluantes de la région. Ils se résolurent alors à se rendre dans une province voisine pour effectuer des tests médicaux ! Les autorités locales eurent vent de ce projet, ils les empêchèrent de quitter la région et emprisonnèrent à nouveau plusieurs personnes. C’est grâce à la mobilisation et à la détermination des habitants de la région que cette information a réussi finalement à « sortir » !

Ce qui explique cette absence de couverture médiatique de ce type de problème est la force et le poids qu’ont les autorités locales sur la population ! C’est notamment à cause de la connivence entre pouvoir local- presse locale-entreprises locales que ces informations « sensibles » (notamment pour les fonctionnaires locaux) ne sont que peu relayées dans les médias nationaux ; lorsqu’elles le sont, c’est parce que la vie locale en est profondément bouleversée et les conditions de vie sont suffisamment dramatiques pour attirer l'attention des grands médias. Par conséquent, lorsque les uns doivent subir ces scandales sanitaires (les pauvres gens), les autres tentent par tous les moyens de l’étouffer (les fonctionnaires-ploutocrates chinois), sachant qu'en plus, ces derniers détiennent tous les moyens de l’État, en particulier des moyens de police et de justice (à l'échelle bien sûr de la vie locale), pour agir et surtout pour étouffer ces « affaires » dérangeantes !!

 

 

Source : 搜狐 Souhu et 南方都市报 Nanfang dushibao

Wangyoann

 

Commenter cet article