Un « petit trou » de recettes à 18 milliards d’euros !!

Publié le par wangyoann

            Une polémique assez cocasse entre le « ministère des finances » chinois et le « ministère des Ressources de la terre » a éclaté il y a quelques jours, car les chiffres publiés par le premier organisme diffèrent nettement de ceux publiés par le second organisme ; excusez du peu, la « petite » différence de calcul porte sur la somme de 18 milliards d’euros !!!

 

Sur quoi portent ces chiffres ?

            La polémique est née ce 6 mars lorsque le ministre des Finances, Xie Xuren, a dévoilé lors d’une conférence de presse le montant des recettes, de l’année 2009, des ventes de terrains appartenant à l’État : 1424 milliards de yuan (soit environ 151,4 milliards d’euros).

            Sauf qu’au début du mois de février, le « ministère des terres » avait déjà publié ses propres résultats, des recettes s’élevant à 1591 milliards de yuan (soit environ 169,2 milliards d’euros) !! (Plus de 84 % de ces recettes provenant de ces cessions de terrain l’ont été pour la construction immobilière).

            En l’espace d’un mois, les recettes de ces cessions de terrain auraient fondu de 170 milliards de yuan (environ 18 milliards d’euros) ?

 

Justifications du ministère :

            « La signature de vente et l’acceptation des dossiers nécessitent un certain temps, donc la différence entre nos chiffres provient de ce décalage ».

            Deuxième explication : « les chiffres des ventes [sur l’année] pris en compte sont en léger décalage avec les nôtres, d’où la différence de chiffres » !!

            En 2007, le gouvernement central avait déjà tancé le « département des terres » dans sa gestion de prévision de recettes. De plus, en juillet de l’année dernière, le « service d’audit national » avait remis un rapport qui montrait que 10 provinces chinoises avaient « oublié » de mentionner, pour près de 6 milliards d’euros, des « recettes » dues aux ventes de terrain !!!

            Parfaitement conscient d’une loyauté et d’une honnêteté sans failles des dirigeants chinois, nous gageons que cet argent a dû être versé à des associations caritatives, à des écoles en manque d’argent ou à des organismes de charité !! Donc, dans un même élan de générosité, les dirigeants chinois auraient… Stop : non, non, nous plaisantons, nous ne sommes pas encore devenus fous !! Nous savons parfaitement qu’il n’a pas servi à ces bonnes actions, mais plutôt, à engraisser ces ploutocrates du parti : appartement, voiture, sac de marques occidentales… ! Nous pourrions nous dire : ces achats vont aider nos pauvres entreprises occidentales qui en ont bien besoin en ce moment ! Mais cette idée est rapidement chassée par une autre : ce sont encore les fonctionnaires-ploutocrates qui ont profité de cet argent » [sur le dos bien entendu du contribuable chinois] !! Et là, c’est nettement moins réjouissant !! Non ?

 

Source : 凤凰网

Wangyoann

Commenter cet article