Une belle « branlée » infligée à l’armée de l’air chinoise !

Publié le par wangyoann

                Un exercice entre l’armée de l’air chinoise et l’armée de l’air turque s’est terminé par une belle raclée de la Chine, le score final était en effet de 8 à 1 pour les Turques !! Inutile de vous rendre compte de l’humiliation subie par les responsables politiques et militaires chinois, puisque la Chine s’imagine pouvoir rivaliser dans les 10 ou 15 ans (du moins dans le domaine de la technologie militaire) avec les grandes puissances étrangères : États-Unis et Europe.

                L’information qui vient juste d’être révélée par la presse chinoise met quelque peu dans l’embarras les officiels Chinois. Prétendant dans un premier que cette information était fausse, ils reconnaissent aujourd’hui, du bout des lèvres, que l’information était en réalité exacte.

                Cet exercice militaire s’est déroulé en Turquie. Pour sa première participation à un « entrainement militaire sous l’égide de l’OTAN ». La Chine s’est bien illustrée, sans doute pas de la manière que le souhaitait les responsables chinois ! Le plus cocasse est que l’armée de l’air turque ne sait contentée d’utiliser pour cet exercice que des avions F 4 (mis en service en 1960 et qui constitue la 2e génération des avions de chasse américains ; aujourd’hui pour le F22, on en est à la 5e génération !), c'est-à-dire un avion à la technologie bien moins développée que les F 16 qu’ils possèdent pourtant. Avaient-ils déjà prévu la dérouillée qu’ils mettraient aux Chinois s’ils utilisaient leur F 16 ? Ce qui expliquerait que les Turques se soient « contentés » du F4 ? En face, l’armée chinoise s’est engagée avec le Soukhoï 27 (considéré comme un appareil de 3e génération) de technologie russe. Pourquoi les Chinois n’ont-ils pas présenté leur propre avion de chasse le plus avancée technologiquement : le « Jian 15 » (15) ? Peut-être pour ne pas se ridiculiser davantage. Le journaliste, auteur de l’article, se moque gentiment en s’interrogeant : « 除非我们的飞行员睡觉了 » (à moins que nos pilotes se soient endormis) ; c’est vrai, voilà peut-être l’explication !

                De toute manière, les officiels Chinois ne communiquent pas sur les résultats de cet exercice, ils ne cherchent même à tenter d’expliquer les raisons de cette défaite nette et sans bavure. Auraient-ils peur de se ridiculiser à nouveau ?

 

Quelques photos sur l'avion chinois le plus perfectionné (une petit recherche sur internet montre des modèles d'avion qui ne se ressemblent pas vraiment !) Sources: images Google et Tiexue.net pour les photos.

jian-15.gif

jian-15-2.gif


Source : 凤凰周刊 

Wangyoann.

 

Commenter cet article