Kidnapping contre rançon, pas seulement en Somalie, à Shanghai aussi !!

Publié le par wangyoann

     Quatre jeunes chinois se livraient à des activités qu’on pensait très marginales en Chine, qui n’est quand même pas un pays aussi instable que la Somalie, où ce type de forfait est monnaie courante. Quatre Chinois, dont les deux meneurs étaient Wang Xiaowei et Li Xueling, ont pendant près de trois semaines enlevés des personnes, puis ils exigeaient de leur famille une rançon en échange de leur liberté ! Leur mode opératoire était toujours le même : forcé un véhicule à s’arrêter, puis saisir leur occupant pour l’emmener dans le Jiangsu, et enfin exiger une rançon à la famille de la personne kidnappée.

 

     Leur malfrat dura en tout et pour tout 20 jours au mois d’octobre 2008. Le 6 octobre 2008, un simple accident de la circulation allait mettre les policiers chinois sur la voie de la bande de malfrats. Peu après cet accident, les secours arrivèrent sur place et sortirent 3 personnes du véhicule accidenté. Après des examens plus poussés à l’hôpital, les médecins constatèrent, sur l’un des blessés (dénommé Sun), des blessures antérieures et sans rapport avec l’accident. Les policiers l’interrogèrent donc sur les causes de ses blessures. Sun leur expliqua que 4 jours plus tôt il avait été enlevé par 4 personnes et emmener au Jiangsu. Après que sa famille eut envoyé une « rançon », le jour de l’accident deux des malfaiteurs (deux hommes) et la personne enlevée (les 2 autres, un homme et une femme n’étaient pas dans la voiture lors de l’accident) retournaient à Shanghai en voiture lorsque l’accident survint ! Très rapidement, les policiers obtinrent les identités de la bande de voyous et ils furent aussitôt arrêtés dans la ville de Changzhou (Jiangsu).

 

     Avant d’être arrêtée, la bande avait commis quatre larcins qui leur avaient rapporté une coquette somme d’environ 400 000 yuan (40 000 euros). La voiture qui leur servit était une Citroën noire fournie par le père d’un des malfrats et parfaitement au courant des projets de la petite bande ! Le 22 janvier dernier, les 2 meneurs de la bande, Wang Xiaowei et Li Xueling, ont été condamnés respectivement à la prison à vie et à 11 ans de prison.

 

     Depuis quelques années, les nuits de Shanghai sont propices à ce type de méfaits. Dernièrement, il y eut les problèmes des faux taxis, d’autres kidnappings toujours non élucidés, meurtres en tout genre, corruption à tous les niveaux des cadres du parti, etc. Shanghai est tout simplement l’image d’un pays qui ne va pas si bien que cela ! Les maux les plus préoccupants : corruption, vol, escroquerie, mafias, etc., règnent de plus en plus dans une ville dont la gestion financière est extrêmement opaque et pilotée directement par les autorités de Pékin (ville également gérée dans la plus extrême opacité, ce qui permet à la « clique du parti communiste » de s’enrichir honteusement) !

 

Source : 新民晚报, 23 janvier 2010.

Wangyoann.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article