Les distributions de produits de 1ère nécessité s’organisent en Chine !

Publié le par wangyoann

                Les distributions de nourritures, de vêtements, de couverture, etc., sont très rares en Chine. Toutefois, en ce premier février 2010, à midi, dans la capitale chinoise, des volontaires chinois sont arrivés avec un tricycle rempli de denrées. Les personnes démunies attendaient dans le froid sous les quelques flocons de neige qui tombaient en cette journée hivernale. Les volontaires empêchèrent les gens d’approcher du tricycle. Ils organisèrent la distribution en trois rangés, afin de distribuer les vivres plus facilement, les personnes âgées sont autorisées à attendre devant.

            Quatre pains (馒头 mantou, pain blanc très populaire en Chine), une soupe au jambon, un sachet de tubercules (榨菜 zhacai, légume légèrement salé et pimenté provenant du Sichuan), voila ce que viennent chercher plusieurs centaines de « pauvres », tous les samedis midi.

            La distribution commence, des personnes pleurent en adressant aux volontaires un simple « merci », d’autres ne peuvent pas attendre et déchire immédiatement le papier plastique dans lequel se trouve les mantou. Un peu plus loin, d’autres volontaires donnent quelques chaussures ou quelques couvertures qu’ils ont réussis à glaner ici ou là.

            Depuis Noël et le premier de l’an, les actions de ce genre se sont multipliées. Des associations caritatives étrangères et des religieux organisent ainsi des distributions de nourriture, de chaussures, de vêtements, etc. Ce type de manifestation est organisé sporadiquement en Chine depuis des années, mais celle du samedi après-midi fonctionne depuis plus d’un mois, ce qui constitue un record en Chine !! Car la formation d’association de ce genre est encore formellement interdite en Chine. Il est encore trop tôt pour voir là une plus grande tolérance des autorités  pour ce type de rassemblement, puisqu’avant 2009, les volontaires et les plus démunis étaient presque toujours chassés par les forces de polices !!

            Attendons de voir, les autorités chinoises éprouveraient-elles un peu de compassion envers les plus pauvres !

 

Source : 凤凰周刊, février 2010.

Wangyoann.

           

Commenter cet article